Dessous Dessus

« Dessous Dessus », le show du Crazy  signé Chantal Thomass

prolongations jusqu’au 31 mars 2017 !

Pour célébrer 65 ans de folie et de glamour du cabaret, le Crazy Horse se lance dans une nouvelle aventure créative et fait de 2016 une année exceptionnelle en invitant la célèbre créatrice de lingerie parisienne Chantal Thomass à prendre la Direction Artistique du spectacle  jusqu’au 31 mars 2017.

Avec Chantal Thomass, le Crazy Horse ouvre ses portes à la première « Créatrice Invitée » de son histoire. Après Philippe Decouflé et Christian Louboutin, c’est au tour de la Papesse de la lingerie chic d’habiller les légendaires danseuses du Crazy … pour mieux les déshabiller !

 

« Quand Andrée Deissenberg m’a proposé cette belle aventure, je n’ai pas hésité une seconde. J’étais certaine de vivre là une expérience extraordinaire avec le privilège de créer en toute liberté, dans un nouvel univers créatif à explorer. Quoi de plus excitant que d’avoir à relever un tel défi pour le Temple de la Féminité ? »

 

Chantal Thomass, assistée de l’équipe du Crazy Horse, propose dans le spectacle « Dessous Dessus » cinq tableaux exclusifs et des tableaux iconiques, tel que « God Save Our Bareskin », retravaillés comme des pièces couture pour des effets visuels sans cesse réinventés.

Maitresse des lieux, Chantal Thomass apporte également sa touche personnelle jusque dans « l’habillement » des espaces pour offrir une expérience inédite qui plongera les spectateurs dans son univers créatif dès l’ouverture des portes du cabaret, entre glamour et humour. Jeux de miroirs, cabine téléphonique revisitée en boudoir chic, une décoration murale tapis rouge qui invite aux « selfies » … vivez l’expérience Crazy signée Chantal Thomass !

Réservez vos places pour votre soirée spectacle dans un cabaret mythique, le Crazy Horse  en ligne ou au 01 47 23 32 32… Ne manquez pas le show « Dessous Dessus » !

  • Dessus Dessous, spectacle du Crazy Horse Paris par Chantal Thomass © Ellen von Unwerth

Photos par Ellen von Unwerth

Découvrez un avant-goût du show "Dessus Dessous" en exclusivité

CHANTAL THOMASS

Des cheveux couleur jais, frangés et coupés au carré. Une bouche carmin. Une garde-robe exclusivement noire, à peine ponctuée de blanc. La silhouette de Chantal Thomass est reconnaissable entre mille, icône de mode consacrée par les professionnels du style, connue et reconnue du grand public qui voit en elle la papesse des dessous chics.

L’aventure démarre à la fin des années 60. La créatrice lance alors sa première marque de prêt-à-porter, Ter et Bantine.

Quelques années plus tard, en 1975, Chantal Thomass introduit la lingerie dans ses défilés. Elle détourne des étoffes traditionnellement masculines, joue avec la soie, s’amuse avec les fanfreluches qu’elle adore. Elle réhabilite successivement le soutien-gorge, la guêpière, le porte-jarretelles, le corset, les bas, et inventera plus tard le collant de dentelle.

Petit à petit, la créatrice étend son univers à celui de la maison et de la décoration, et ouvre sa boutique boudoir, au cœur de Paris. Aujourd’hui, les créations de Chantal Thomass sont distribuées dans plus de 25 pays et restent précurseurs d’un style glamour, ultra féminin, sexy qui a ouvert la voie à bon nombre d’autres créateurs…

En savoir plus sur l’univers de Chantal Thomass

LE CRAZY HORSE

Le Crazy Horse fut fondé à Paris en 1951 par Alain Bernardin, artiste avant-gardiste et insatiable admirateur des femmes. Il a  l’idée de placer la création et la femme au centre de son cabaret, et développe avec le temps, une véritable signature artistique, alliant danseuses aux corps parfaits et cambrés et habillées principalement de projections.

Cette ligne directrice autour de la création est reprise en 2006 par  Andrée Deissenberg, Directrice Générale Création & Développement , qui eut l’idée d’ouvrir les portes du Crazy à des femmes et des hommes d’exception le temps de représentations exclusives et exceptionnelles.

En 2016, le Crazy Horse fête ses 65 ans, et pour cette occasion spéciale, le plus glamour des cabarets parisiens a accueilli en mars dernier, pendant 15 jours, et à guichet fermé la reine du burlesque Dita Von Teese qui a subjugué plus de 8500 spectateurs venus du monde entier pour l’applaudir sur la plus chic des scènes parisiennes. Seulement quelques mois après le succès fulgurant du Dita’s Crazy Show, le célèbre cabaret de l’avenue George V se fait plaisir et fait plaisir en proposant à son public français et international un nouveau rendez-vous incontournable.

 

Le Programme
de « Dessous Dessus »

Direction Artistique : Chantal Thomass

God Save The Glam – Crisis! What Crisis? – Reine des Cœurs* – Rougir de Désir – Baby Buns -Teasing – Striptease-Moi* – Double Trouble* – Attraction – Upside Down – Rose de Versailles* – Legmania – But I Am a Good Girl – Chuchotements – Take My Love – Dessous Dessus* & votre hôtesse pour la soirée : Miss Bizou

*Crée par Chantal Thomass

Chorégraphies : Stéphane Jarny – Directeur Musical : Florian Sailer – Costumes : Chantal Thomass – Souliers : Christian Louboutin – Lumières & Projections : Crazy Horse
Conception tableau Striptease-Moi : Stéphane Lucas

Musiques :
Reine des Cœurs
: « Oops!… I Did It Again » – Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox feat. Haley Reinhart
Crée par le pianiste et compositeur Scott Bradlee en 2009, le collectif de musiciens de Postmodern Jukebox revisite les hits pop, rock et R&B en stile vintage, du swing au doo-wop, du ragtime à la Motown. Comme Bradlee lui-même le dit, « nous passons les tubes du moment dans une machine à remonter le temps ». Avec plus de 550 millions de vues sur Internet et plus de 2 millions de fans au compteur, des performances à « Good Morning America” et des chansons au sommet des charts iTunes et Billboard, Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox fait salle comble lors de centaines de concerts dans 4 continents. Ils seront de retour en Europe en mars 2017 dans le cadre de leur tournée mondiale. Plus de détails sur leur site web.

Striptease–Moi : création originale pour le Crazy Horse, auteur/ compositeur : Stéphane Lucas (aka Mister Luminium) – réalisation musicale : Leonard Lasry, voix : Lolly Wish.

Merci à Barrisol – Boselli – Brugnoli – Caron – Philippe Ferrandis – Giglam – Grosfilley Lunettes – Parapluies Guy de Jean- Maison Sophie Hallette – Christian Louboutin –  Marie Mercié – Celeste Mogador – Jessy Nottola – Antoine Poupel – Ratti – Séram – Swarovski – Ellen von Unwerth

Photo : Antoine Poupel

logo-fnac-moutarde  logo pp type face fond blanc   ANOUS-PARIS_BCK   CMJN de base   logo_figaroscope   journaldesfemmes logo_Fauchon   SP_IB_Seal_100black   logo_SH_noir blanc  ereel

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Internationally acclaimed corsetiere Poupie Cadolle, whose grandmother invented the bra, designed the corsets for « Red Shoes ».

  • All dancers are classically trained. It takes three to five month of hard work to transform a classical dancer into a Crazy Girl.

  • 300 « Crazy Red » lipsticks are used each year by Crazy Horse Paris’ dancers.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • Celebrity shoe creator Christian Louboutin designed the red-soled shoes for many acts including « Teasing », « Rougir de Désirs » and « Upside Down ».

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • At least six pairs of shoes are tailor made for each dancer.

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • Two Crazy Girls modelled for David Lynch’s « Fetish » photo series

  • The cabaret is considered a national monument in France. It is a cultural phenomenon and part of the national heritage.

  • More than 30 dancers currently work with Crazy Horse Paris.

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Crazy Horse Paris was founded by Alain Bernardin in 1951 and has been an illustrious cabaret ever since.

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.