< Retour

La Dompteuse

Maîtresse de cérémonie

Un regard de braise, un sourire malicieux.

La Dompteuse, ravissante maîtresse de cérémonie vous guide malicieusement tout au long du spectacle.

Laissez-vous soumettre aux charmes de cette sublimissime hôtesse et ses atouts incomparables !

 

Fil rouge du show

Complice idéale des « Glamazones », le tableau final de la revue Désirs, vêtues d’un incomparable costume en forme de cheval, La Dompteuse vous propose un clin d’œil au Crazy Horse et à ses « chevaux fous », qu’elle domine impétueusement avec sa cravache.

Danseuse dans le tableau La Dompteuse au Crazy Horse Paris

Une nouvelle leçon de séduction, pleine de désirs, qui ne vous laissera pas insensibles !

Au gré de ses apparitions, elle incarne le fil rouge entre différents tableaux du show, tout en apportant une petite touche d’humour si chère au mythique cabaret parisien de l’avenue George V.

Une Maison de Création incontournable

Placer la création et la femme au centre de son cabaret est l’idée fixe qui obsède Alain Bernardin, l’artiste avant-gardiste qui fonde le Crazy Horse en 1951. Cette ligne directrice autour de la création est reprise en 2006 par la Directrice Générale Création & Développement, Andrée Deissenberg, qui, en intégrant le légendaire cabaret parisien, se donne pour mission de faire rayonner Le Crazy en le faisant redevenir une Maison de Création incontournable, en renouvelant régulièrement le répertoire.

Dès lors, des Guest Stars et Guest Créateurs s’invitent régulièrement dans le spectacle dans le cadre de représentations exclusives. En 2008, Philippe Decouflé reçoit la mission de renouveler le spectacle du Crazy Horse, rejoint ensuite par Ali Mahdavi en veste de Directeur Artistique. Le show Désirs est inauguré officiellement le 21 septembre 2009 avec un succès retentissant.

Pour répondre à cet impératif de création continue, depuis son inauguration, le spectacle s’est petit à petit enrichi de nouvelles créations : « Spoutnik », « Purple Underground », « Take My Love »…

A la rentrée 2013, le Crazy Horse dévoile son nouveau tableau final, créé par Philippe Decouflé, avec la collaboration des équipes du cabaret, symbole du chic à la française.

Voilà « Glamazones », dans lequel les magnifiques danseuses de la troupe du Crazy Horse mettent une dernière fois le feu au cabaret dans le rôle d’amazones glamourissimes.

Conçue pour compléter à la perfection « Glamazones », « La Dompteuse » pointe son nez sur scène pour la première fois à l’été 2014. Il s’agit de la dernière création du show Désirs signée par le célèbre danseur et chorégraphe français Philippe Decouflé, devenu célèbre grâce à la mise en scène des cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux olympiques d’Albertville en 1992.

Créateurs de talent

Ces deux créations inédites ont mobilisé divers créateurs et les équipes artistiques du Crazy sous la direction de Philippe Decouflé.

Les apparitions de La Dompteuse sont rythmées par une musique signée par le compositeur Oli Le Baron.

Le séduisant costume a été imaginé par le dessinateur et fashion designer Antoine Kruk et réalisé au cœur du cabaret par les équipes de l’atelier Costumes du Crazy Horse, sur mesure pour chaque interprète.

Les sublimes bottes très graphiques, chaussées par ce personnage espiègle et mutin, ont été réalisées spécialement pour le Crazy Horse par la Maison Ernest.

Les effets de lumière, qui magnifient la Dompteuse, ont été conçues par Begoña Garcia Navas, collaboratrice de Philippe Decouflé pour le show Désirs. Quant aux étonnantes projections, qui habillent la peau de La Dompteuse comme une création haute-couture, sont quant à elles mises en scène par Olivier Simola.

ENVIE D'EN VOIR PLUS ? RÉSERVER

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Two Crazy Girls modelled for David Lynch’s « Fetish » photo series

  • Crazy Horse Paris was founded by Alain Bernardin in 1951 and has been an illustrious cabaret ever since.

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • The cabaret is considered a national monument in France. It is a cultural phenomenon and part of the national heritage.

  • Celebrity shoe creator Christian Louboutin designed the red-soled shoes for many acts including « Teasing », « Rougir de Désirs » and « Upside Down ».

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • All dancers are classically trained. It takes three to five month of hard work to transform a classical dancer into a Crazy Girl.

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • At least six pairs of shoes are tailor made for each dancer.

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • More than 30 dancers currently work with Crazy Horse Paris.

  • 300 « Crazy Red » lipsticks are used each year by Crazy Horse Paris’ dancers.

  • Internationally acclaimed corsetiere Poupie Cadolle, whose grandmother invented the bra, designed the corsets for « Red Shoes ».

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».