< Retour

Chuchotements

A l'abri des regards

Derrière une toile aux teintes pop, des silhouettes se profilent. Une jarretelle s’accroche, un bas s’enfile délicatement…

Les rouges à lèvres s’échauffent, les poudres volent devant la lumière des miroirs.

Une dernière retouche ici, un mince tissu repassé par là, un éclat de rires…

En plein coeur des petites loges du cabaret le plus glamour de Paris, à l’abri des regards les plus indiscrets, les costumes s’entremêlent, les perruques s’ajustent.

Les divines danseuses aux courbes somptueuses s’affairent pour vous présenter le plus beau des spectacles.

Chuchotements, le tableau du show Désirs, au Crazy Horse Paris

Haut en couleurs

Second numéro du show, juste après la célèbre ouverture au pas militaire intitulé « God Save our Bareskin », le tableau « Chuchotements » met en scène un triptyque haut en couleurs, à travers un jeu d’ombres élégant et surprenant.

Les sublimissimes Crazy Girls dévoilent leurs charmes le temps de cet instant éphémère, pour le plus grand plaisir des yeux.

Une vision acidulée des coulisses du célèbre Crazy Horse !

Résolument féminin

Né de l’imagination de Philippe Decouflé, le célèbre metteur en scène du spectacle « Désirs »,  qui a vu le jour sur la mythique scène du cabaret parisien en 2009, « Chuchotements » représente l’une des signatures du Crazy Horse par Decouflé.

Le numéro, résolument féminin et joyeux, constitue une habile combinaison de jeux d’ombres sur une musique créée pour l’occasion par l’artiste Fred Pallem.

Le magnifique jeu de lumières proposé au cours de ce tableau a été créé par Begoña Garcia Navas, collaboratrice de Decouflé pour ce spectacle, avec la contribution indispensable de l’équipe technique du Crazy.

Après le tableau au rythme militaire qui le précède, cet instant volé en backstage est le signe que l’on entre, doucement mais sûrement, dans le plus glamour des shows parisiens…

Prêts pour la suite ? Let’s go Crazy !

ENVIE D'EN VOIR PLUS ? RÉSERVER

LE SAVIEZ VOUS ?

  • More than 30 dancers currently work with Crazy Horse Paris.

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • At least six pairs of shoes are tailor made for each dancer.

  • All dancers are classically trained. It takes three to five month of hard work to transform a classical dancer into a Crazy Girl.

  • Celebrity shoe creator Christian Louboutin designed the red-soled shoes for many acts including « Teasing », « Rougir de Désirs » and « Upside Down ».

  • Two Crazy Girls modelled for David Lynch’s « Fetish » photo series

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • Internationally acclaimed corsetiere Poupie Cadolle, whose grandmother invented the bra, designed the corsets for « Red Shoes ».

  • The cabaret is considered a national monument in France. It is a cultural phenomenon and part of the national heritage.

  • Crazy Horse Paris was founded by Alain Bernardin in 1951 and has been an illustrious cabaret ever since.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • 300 « Crazy Red » lipsticks are used each year by Crazy Horse Paris’ dancers.

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».