Roman & Slava

Claquettes synchronisées

C’est dans un cabaret néerlandais que l’équipe artistique du Crazy Horse découvre Roman & Slava, des jumeaux d’origine ukrainienne.

En habit de serveurs, le duo monte sur une grande table ronde et se met à exécuter une série de claquettes aussi originales qu’époustouflantes.

Danseurs de formation classique, Roman & Slava impressionnent par la symétrie de leurs gestes et le rythme de leurs mouvements qui suit une série de musiques actuelles, de Michael Jackson à Gangnam Style de l’artiste Psy.

Un numéro qui suscite le rire autant que l’admiration de la salle !

Présentés sur la scène du mythique Crazy Horse Paris, seul cabaret en France qui les accueille et les produit, ces artistes de grand talent collaborent régulièrement avec le Crazy depuis plus de sept ans.

Roman & Slava au Crazy Horse, un numéro unique sur la scène française

Renouer avec la tradition

Le numéro de est intégré au show « Désirs », mis en scène par Philippe Decoufflé, qui rend ainsi hommage, dans son spectacle, à Alain Bernardin, le fondateur du plus avant-gardiste des cabarets parisiens.

Avec les jumeaux Roman & Slava, mais aussi le contorsionniste Mister Fantastic ainsi que le spécialiste de l’ombromanie Philippe Beau, le Crazy Horse renoue ainsi avec l’une de ses anciennes traditions d’inviter des artistes à se produire sur sa scène, qui a accueilli depuis plus de 60 ans des stars de légende.

Maison de créations vivantes fondées en 1951, le Crazy Horse Paris invite des Guests Stars à se produire sur sa scène, réputée aux quatre coins du monde. Après la star du glamour et de l’effeuillage Dita Von Teese, Arielle Dombasle, Clotilde Courau, mais aussi Pamela Anderson ou encore, plus récemment Conchita Wurst.

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • Two Crazy Girls modelled for David Lynch’s « Fetish » photo series

  • All dancers are classically trained. It takes three to five month of hard work to transform a classical dancer into a Crazy Girl.

  • Internationally acclaimed corsetiere Poupie Cadolle, whose grandmother invented the bra, designed the corsets for « Red Shoes ».

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • 300 « Crazy Red » lipsticks are used each year by Crazy Horse Paris’ dancers.

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • Celebrity shoe creator Christian Louboutin designed the red-soled shoes for many acts including « Teasing », « Rougir de Désirs » and « Upside Down ».

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • Crazy Horse Paris was founded by Alain Bernardin in 1951 and has been an illustrious cabaret ever since.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • More than 30 dancers currently work with Crazy Horse Paris.

  • At least six pairs of shoes are tailor made for each dancer.

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

  • The cabaret is considered a national monument in France. It is a cultural phenomenon and part of the national heritage.

Les Artistes invités

  • ENVIE D'EN
    VOIR PLUS ?

    + D'ARTISTES INVITÉS

ENVIE DE NOUS REJOINDRE ?

PROPOSER UN NUMÉRO PASSER LE CASTING