Fifi Chachnil

Créatrice de mode

Styliste incontournable du Crazy Horse, Fifi Chachnil est une célèbre créatrice de mode française. Enthousiaste, curieuse et inspirée, l’artiste, qui a travaillé dans des univers aussi variés que la musique, la photo et le cinéma, souhaite rendre à chaque femme le sentiment de sa beauté.

Maison de créations vivantes fondée en 1951 par l’artiste avant-gardiste Alain Bernardin, le Crazy Horse Paris met en scène la femme dans toute sa sensualité. Le costume porté par les divines Crazy Girls, l’élite de la séduction, est un élément indissociable de l’esthétique prôné par le mythique cabaret parisien.

Il magnifie le corps de ces beautés fatales, tout en mettant en valeur les courbes du personnage en harmonie avec la chorégraphie qu’il interprète sur scène.

Quand Fifi Chachnil rhabille le Crazy Horse

Appelée par le chorégraphe Philippe Decouflé, Fifi Chachnil crée les costumes du spectacle « Désirs », pour des tableaux spécifiques comme « Infrarouge » et le très chic tailleur de la danseuse de « Crisis ? What crisis ! », entre rigueur et volupté.

Elle habille également les Crazy Mistress, qui accueillent le public dans l’antre chaleureux du célèbre cabaret du Triangle d’Or de la capitale. Avec ce subtil adage en tête : « la grâce des femmes naît de leur courage et de leur confiance, les danseuses du Crazy en sont le plus sublime exemple ».

Marque de prêt-à-porter

De son vrai nom Delphine Véron, Fifi Chachnil est née à Paris dans une famille de soyeux. Dès son enfance, elle baigne dans l’univers de la couture. Après avoir étudié les arts graphiques à l’ESAG Penninghen et aux Etats-Unis, où elle prend le pseudonyme de Chachnil, elle lance en 1983 sa marque de prêt-à-porter sous ce nom.

L’année suivante, elle fait la rencontre du duo d’artistes contemporains Pierre et Gilles, avec lesquels elle collaborera durant toute sa carrière, sillonnant le monde artistique à leurs côtés. Styliste de renommée internationale, elle habille des personnalités comme Valérie Lemercier ou Kate Moss.

Sa première boutique parisienne ouvre ses portes en 1986, où elle crée une ligne de lingerie pétillante, inventive et féminine. Entre 1983 et 1996, elle réalise les costumes de scène ou de clips pour de nombreuses stars renommées, à l’image de Lio, Niagara, Héléna Noguerra ou encore Nina Hagen.

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • More than 30 dancers currently work with Crazy Horse Paris.

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • 300 « Crazy Red » lipsticks are used each year by Crazy Horse Paris’ dancers.

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • Crazy Horse Paris was founded by Alain Bernardin in 1951 and has been an illustrious cabaret ever since.

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

  • Celebrity shoe creator Christian Louboutin designed the red-soled shoes for many acts including « Teasing », « Rougir de Désirs » and « Upside Down ».

  • At least six pairs of shoes are tailor made for each dancer.

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • All dancers are classically trained. It takes three to five month of hard work to transform a classical dancer into a Crazy Girl.

  • Two Crazy Girls modelled for David Lynch’s « Fetish » photo series

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • Internationally acclaimed corsetiere Poupie Cadolle, whose grandmother invented the bra, designed the corsets for « Red Shoes ».

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • The cabaret is considered a national monument in France. It is a cultural phenomenon and part of the national heritage.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.