Crazy Collection by Aubade

Jeux amoureux

Le mythique cabaret parisien, le Crazy Horse, et la marque de lingerie fine Aubade ont associé leur savoir-faire sur le thème jamais abouti du féminin.

Dans le cadre des fêtes de Noël 2013, les deux maisons de création, maîtresses  dans  l’art  de  la  séduction, ont donné vie à « My Crazy Collection ». Une ligne de sous-vêtements exclusive, dédiée au glamour, à l’impertinence et aux jeux amoureux.

Inspirés de deux tableaux du répertoire légendaire du Crazy Horse, deux tenues sont créées, toutes en rouge, la couleur emblématique du cabaret parisien.

Le modèle « Upside Down », en hommage au premier tableau créé par Philippe Decouflé, le metteur en scène du show « Désirs », est composé d’un porte-jarretelle et un col en satin rouge, avec des liens à dénouer.

Leçon de séduction

L’autre tenu créée dans le cadre de cette collection éphémère est intitulée « Baby  Buns ». Elle consiste en un ensemble de culotte  et  triangle,  en plumetis  et  satin  rouge, agrémenté de  jeux  de  déboutonnage.

Ces deux ensembles ornent le corps de la femme d’une teinte de rouge, tout en offrant une touche de sensualité avec ces jeux de déboutonnage et de liens à dénouer. Une leçon de séduction… so Crazy !

C’est la danseuse du cabaret parisien Fasty Wizz qui a participé comme modèle pour la campagne « My Crazy Collection » by Aubade.

My Crazy Collection, une ligne de lingerie signée Aubade en collaboration avec le Crazy Horse

Soirée Crazy by Aubade

A l’occasion du lancement de la collection, le Crazy Horse Paris a également proposé à sa clientèle une soirée exceptionnelle sur le thème du glamour et de l’impertinence, qui s’est déroulée lors de la semaine de la Saint-Valentin en 2014.

Le public a ainsi pu venir admirer le spectacle « Désirs » interprété par les danseuses aux corps sublimes sur la mythique scène du cabaret parisien. Un forfait pour deux personnes, qui incluait le show mis en scène par Philippe Decouflé et son nouveau final « Glamazones ». La soirée était accompagné d’une bouteille de Champagne « Cuvée Crazy » et un coffret « My Crazy Collection » by Aubade. So chic !

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • At least six pairs of shoes are tailor made for each dancer.

  • Internationally acclaimed corsetiere Poupie Cadolle, whose grandmother invented the bra, designed the corsets for « Red Shoes ».

  • Two Crazy Girls modelled for David Lynch’s « Fetish » photo series

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • The cabaret is considered a national monument in France. It is a cultural phenomenon and part of the national heritage.

  • More than 30 dancers currently work with Crazy Horse Paris.

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • Crazy Horse Paris was founded by Alain Bernardin in 1951 and has been an illustrious cabaret ever since.

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • All dancers are classically trained. It takes three to five month of hard work to transform a classical dancer into a Crazy Girl.

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

  • 300 « Crazy Red » lipsticks are used each year by Crazy Horse Paris’ dancers.

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Celebrity shoe creator Christian Louboutin designed the red-soled shoes for many acts including « Teasing », « Rougir de Désirs » and « Upside Down ».