Beyoncé

Partition, un clip au coeur du Crazy Horse

Temple de la femme, qu’il met en scène tous les soirs sur la scène de son mythique cabaret, en plein coeur du Triangle d’Or parisien, le Crazy Horse poursuit sa collaboration avec les plus grandes stars.

Dans son clip intitulé « Partition », la diva américaine reprend des tableaux du répertoire artistique de ce lieu de légende, fondé par l’artiste avant-gardiste Alain Bernardin en 1951.

Le clip est issu de l’album éponyme Beyoncé, sorti en décembre 2013.

Numéro historique du Crazy

Plus sexy que jamais, tantôt simplement vêtue de lingerie fine et portant un masque, ou habillée d’un manteau de cuir avec de hauts talons rouges, Beyoncé reprend pour son clip « Partition » l’un des numéros phares du répertoire du Crazy Horse.

La star est mise en scène dans le tableau « Upside Down », un incomparable jeu de jambes avec des effets de miroirs renversants et un jeu de lumières époustouflant.

Une « Crazy touch » so chic et glamour !

Dans la légende du cabaret

La célèbre chanteuse a tourné cette vidéo, avec son compagnon, le rappeur américain Jay-Z, dans un château, près de Paris. Une réplique de la scène, utilisée pour la tournée internationale du Crazy Horse, a ainsi servi pour tourner les séquences du clip, dans lequel Beyoncé montre ses atouts féminins dans la plus pure tradition du cabaret parisien. Entre impertinence et provocation et tout en élégance.

Beyoncé s’inscrit dans la lignée des Guest Stars qui ont collaboré avec le célèbre cabaret du Crazy Horse, dont la diva internationale du glamour Dita Von Teese et son inoubliable numéro sensuel « Le Bain », ou encore l’égérie de Playboy, Pamela Anderson, dont le strip-tease sur une Harley Davidson fait partie de la légende du Crazy.

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • Internationally acclaimed corsetiere Poupie Cadolle, whose grandmother invented the bra, designed the corsets for « Red Shoes ».

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • The cabaret is considered a national monument in France. It is a cultural phenomenon and part of the national heritage.

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • At least six pairs of shoes are tailor made for each dancer.

  • More than 30 dancers currently work with Crazy Horse Paris.

  • 300 « Crazy Red » lipsticks are used each year by Crazy Horse Paris’ dancers.

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

  • Crazy Horse Paris was founded by Alain Bernardin in 1951 and has been an illustrious cabaret ever since.

  • Celebrity shoe creator Christian Louboutin designed the red-soled shoes for many acts including « Teasing », « Rougir de Désirs » and « Upside Down ».

  • All dancers are classically trained. It takes three to five month of hard work to transform a classical dancer into a Crazy Girl.

  • Two Crazy Girls modelled for David Lynch’s « Fetish » photo series

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».