Purple underground

Au cœur des flammes

La température monte subitement !

Prenez garde, vos yeux pourraient se perdre dans les flammes de la passion si vous vous laissez entraîner par les rythmes exaltants de ces créatures à la beauté incomparable.

Créé par la danseuse et collaboratrice artistique du Crazy Horse, Patricia Folly alias Psykko Tico, « Purple Underground » est un numéro de danse, magnifiquement exécuté.

Cinq déesses aux corps parfaits mettent véritablement le feu sur scène sur une électrisante chorégraphie réalisée sur les fameuses chaises Thonet, en lumières Crazy pour l’occasion.

Le tableau Purple Underground, du show Désirs, par les danseuses du Crazy Horse Paris

Musique de Mirwais

La tension monte crescendo au cours du tableau. Les danseuses virevoltent sur une musique subtilement orchestrée par le célèbre compositeur de musique électronique Mirwais.

Sa rythmique pousse les danseuses sur scène à livrer la plus glamour et exaltante des performances scéniques.

Habillées de lumière

Au cours de ce numéro sensuel et intense, les Crazy Girls mettent en avant les courbes de leurs corps magnifiques, simplement habillées par les jeux de lumières, signés par l’équipe de régie du célèbre cabaret parisien.

Leurs chaussures rouges à talons hauts sont des créations du célèbre chausseur de stars, l’incontournable Christian Louboutin, premier Guest Créateur du Crazy Horse Paris.

Tableau iconique

« Purple Underground » fait partie des tableaux iconiques du Crazy Horse.

A l’origine du spectacle de la tournée « Forever Crazy », dont la direction artistique a été signée par le directeur artistique canadien Dick Walsh en 2010, « Purple Undergound » a été présenté pour la première fois sur la mythique scène du Crazy Horse, à Paris, dans le spectacle « Feu », signé Christian Louboutin en 2012, et a notamment inclus dans la captation 3D de ce spectacle, sorti au cinéma en décembre 2012.

Clin d’œil à l’Amérique des années 60

Le nom de ce tableau est un clin d’œil au mythique groupe de rock américain The Velvet Underground, formé à New York au milieu des années 1960 et lié à l’aventure de la Factory d’Andy Warhol, figure de proue du Pop Art américain, qui les a produit.

Les années 60 marquent en effet un tournant pour le Crazy Horse, qui s’inspire beaucoup des courants artistiques de l’époque et en particulier du Pop Art.

ENVIE D'EN VOIR PLUS ? RÉSERVER

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.