19/04/2016

Une pluie de stars au Crazy Horse pour la reine du glamour Dita Von Teese !

Du 15 au 30 mars 2016, la sublime Dita Von Teese a enflammé le Crazy Horse chaque soir sur la scène du cabaret dans « Dita’s Crazy Show ». Un total de 33 représentations exclusives, à guichets fermés, ont enthousiasmé plus de 8500 spectateurs, parfois venus de très loin pour assister à ce show exceptionnel.

Quinze jours intenses en émotions qui ont  débuté avec une soirée d’avant-première pleine de strass et de paillettes, organisée en l’honneur du programme « Souffle de Violette » du Fonds de Dotation Ereel, qui soutient les femmes atteintes d’un cancer. De grands noms du spectacle et de la mode, mais pas seulement, se sont précipités pour applaudir la Reine du Glamour et les Crazy Girls dans le célébre écrin du Crazy Horse Paris: Tim Burton, Monica Bellucci, Cara Delevingne, Florence Foresti, Jean Paul Gaultier, Alexandra Lamy, Azzedine Alaïa, Kristen Stewart, Alexis Mabille, Tal, Sonia Rolland, Titoff, Xavier Niels, Sebastien Tellier et tant d’autres… venus saluer le talent de la star américaine dans la nuit du 15 mars.

Dita Von Teese a ébloui le Crazy et les people

« Teese’ing », « Le Bain », « Peek a Boo »… Tous les numéros avec Dita Von Teese en vedette ont déclenché l’enthousiasme de la salle. Le tableau inédit, « Undress to Kill », créé spécialement pour l’occasion par Ali Mahdavi et le studio de création D/Labs, a quant à lui ébloui les spectateurs avec ses prouesses techniques.

« En vérité, ce soir c’était la première fois où j’ai été complétement nue sur scène, c’est quelque chose que je ne fais jamais. C’est une sensation très particulière, j’avoue que j’étais plutôt nerveuse. » révèle la star en coulisse après sa première apparition dans ce tout nouveau numéro composé uniquement de projection de lumière faites sur mesure grâce à des techniques de « video mapping ». Un stress qui ne s’est pas ressenti et qui a vite disparu grâce au soutien du public.

« J’étais près de la scène et c’était parfait, éblouissant, exaltant, sensuel. Je dois dire que ce soir c’était le must des musts » s’est enthousiasmé Jean Paul Gaultier après le spectacle.

 

Merci au public, aux fans de Dita et aux invités de marque, comme le chanteur Mika, désirant découvrir la star américaine, d’avoir été présent chaque soir et d’avoir participé au succès de cet évènement. Des soirées hautes en applaudissements qui ont ravi les équipes du Crazy et qui ont surtout ému la plus célèbre des artistes burlesques.

Photos par François Goizé