La nouvelle expérience du Crazy Horse Paris se prépare : une salle entièrement remodelée et un nouveau spectacle !

01/08/2007

LA NOUVELLE EXPÉRIENCE CRAZY SE PRÉPARE

A peine 8 semaines de travaux et le Crazy Horse a ré-ouvert ses portes le 15 septembre 2007.

Le cabaret parisien a offert à son public une salle entièrement remodelée et un nouveau spectacle.

Après un mois de rodage et de peaufinage, le nouveau show du Crazy Horse a célébré sa première le 15 octobre à Paris.

Salle remodelée, l’esprit du Crazy préservé

« Notre volonté est de revenir à une salle plus conviviale et propice à l’échange que le petit théâtre en gradins tel que nous l’avons connu depuis 1989. Chacun pourra vivre le Crazy à sa façon, installé dans un fauteuils autour d’une table, debout ou sur un tabouret au bar ou dans un box privatisé », a déclaré Andrée Deissenberg, Directrice Générale du Crazy.

Dans la continuité de tous les changements entrepris par la nouvelle Direction, la rénovation s’inscrit dans une logique de retour aux sources. La salle, bien qu’à présent modulable, sera toujours aussi intimiste, parée de velours, de laque, de miroirs et le rouge prédominera en toute chose.

La rénovation a été confiée à l’architecte historique du Crazy Horse, Ugo Truscelli, ainsi qu’à une jeune décoratrice belge, Anne Derasse.

Nouvelle technique, nouvelles émotions

Grande nouveauté technique dans le temple des projections et de la lumière : une solution technique permettant de projeter des images en mouvement et en haute définition.

Côté son, le Crazy opte pour un tout nouveau système permettant une réelle liberté dans la mise en place d’effets sonores et « surround ». « Ces évolutions techniques ont vocation à nous permettre d’accueillir encore plus de guest , « créatures et créateurs » et d’événements spéciaux, même si notre première préoccupation est d’intensifier encore les émotions que ressentent nos clients », a poursuivi la Direction.

Les grandes lignes du nouveau spectacle

Depuis 1951, la femme Crazy est sensuelle et glamour, élégante et irrévérencieuse. Depuis 1951, les chorégraphies du Crazy allient un esthétisme sans concession à l’humour le plus subtil. Le Crazy Horse est unique au monde.

Le nouveau spectacle du Crazy, dont le nom et le contenu seront dévoilés mi-septembre, rend hommage à Alain Bernardin, dans un show où se succèdent créations inédites et numéros entièrement revisités, imaginés par lui voici plus de 20 ou 25 ans.

Le Crazy Horse fait appel aux plus grands noms

Les chorégraphies ont été confiées à Molly Molloy, chorégraphe mythique d’Alain Bernardin dans les années 80. A ses côtés, Antoine Kruk, ancien collaborateur de Thierry Mugler, Valentino ou encore Olivier Theyskens chez Nina Ricci, signe les costumes.

Les projections ont été confiées à Marie Jeanne Gauthé, conceptrice visuelle et scénographique de Jean Michel Jarre, Mylène Farmer et Johnny Halliday. Enfin, c’est Marc Di Domenico, producteur d’Arielle Dombasle ou encore de l’album « Chambre avec Vue » d’Henri Salvador, qui prend en charge la musique.

« Bien que nous ayons entrepris de nombreux changements, le Crazy continuera d’être cette délicate et surprenante boîte à bijoux dans laquelle 12 diamants étincellent sur scène chaque soir » a promis Andrée Deissenberg.