Pamela Anderson

Egérie de Playboy

Incarnation du sex-appeal féminin, l’égérie de Playboy Pamela Anderson se produit sur la scène du légendaire cabaret parisien du Crazy Horse, les 13 et 14 février 2008, à l’occasion de quatre représentations exceptionnelles.

C’est à la suite d’une rencontre fortuite à Las Vegas avec la nouvelle directrice générale, Andrée Deissenberg, que le Crazy Horse fait appel à la célèbre tête d’affiche de la série télévisée Alerte à Malibu.

Pour Pamela Anderson, cette expérience fait partie des choses qu’elle se devait de faire au moins une fois dans sa vie.

La star, reconnue internationalement, fait ainsi son show dans l’écrin de la mythique scène parisienne.

Le strip-tease de Pamela Anderson sur une Harley-Davidson au Crazy Horse

Sur un air de Serge Gainsbourg

Pamela Anderson interprète en effet un tableau original, spécialement créé pour elle, dans lequel elle s’effeuille sur une Harley Davidson, accompagnée par la chanson écrite par Serge Gainsbourg et interprétée par Brigitte Bardot : « Je n’ai besoin de personne en Harley Davidson » !

Brigitte Bardot n’hésita pas à lui envoyer un message d’encouragement et de félicitation le soir de ses représentations.

Pamela Anderson participe également au grand final de ce show exceptionnel avec les Crazy Girls, la troupe de danseuses du Crazy, pour clore cette soirée inoubliable pour le public parisien sans oublier le public venu d’ailleurs.

Le tableau est monté avec les équipes artistiques du cabaret. Le show de la nouvelle Guest Star du Crazy Horse, qui prend la suite des non moins incontournables Dita Von Teese et Arielle Dombasle, est mis en scène dans un numéro devenu célèbre.

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.