Conchita Wurst

Femme d’un autre genre

Gagnante de la finale de l’Eurovision en mai 2014, Conchita Wurst se produit sur la scène du mythique cabaret parisien, le Crazy Horse, du 09 au 15 novembre 2014, à l’occasion de représentations exclusives.

C’est en effet après sa révélation lors du célèbre concours musical, en Autriche, que le Crazy Horse Paris décide de prendre contact avec la chanteuse au look atypique mais à la voix de soprano sans égal.

Cabaret avant-gardiste, la maison de créations vivantes, fondée en 1951 par Alain Bernardin, accueille ainsi sur sa mythique scène une chanteuse qui se joue des conventions, avec grâce, enthousiasme et humour.

Conchita Wurst, la nouvelle Guest Star du Crazy Horse en 2014, à l’occasion de représentations exclusives.

Dans la tradition du Crazy

Entre transgression et esprit d’indépendance, le Crazy met en avant la création sous toutes ses formes, la femme dans toute sa modernité, dans un monde en perpétuelle évolution.

A l’image d’un tableau, où les danseuses qui accompagnent sur scène Conchita Wurst se retournent, portant sur elles une fausse barbe. Impertinence et provocation, dans la plus pure tradition du Crazy !

Une équipe de talent pour un show so Crazy

Pour créer quatre tableaux inédits pour Conchita Wurst, Andrée Deissenberg fait appel à une équipe artistique exceptionnelle: la mise en scène et la chorégraphie du spectacle sont confiées à Bianca Li, danseuse, chorégraphe et réalisatrice espagnole reconnue pour son éventail d’expression corporelle.

Les costumes sont signés Jean-Paul Gaultier et les souliers, de Christian Louboutin, le très réputé chausseur des stars et collaborateur régulier du Crazy Horse Paris. L’affiche de la revue est réalisée par le duo d’artistes contemporains Pierre et Gilles.

« Paris est la cité de l’amour, synonyme de sensualité et de femmes d’exception. Le Crazy Horse représente l’ensemble de ces valeurs. Je suis ravie d’y incarner la femme sublimée et sensuelle et d’avoir l’opportunité de vivre une aventure si glamour et formidable. Me présenter sur cette scène est un rêve qui devient réalité », a expliqué Conchita Wurst, nouvelle Guest Star du Crazy Horse Paris.

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.