Désirs, le nouveau show glamour du Crazy Horse Paris, sur le thème jamais abouti du féminin.

01/09/2009

DÉSIRS, LE NOUVEAU SHOW DU CRAZY HORSE

Le 21 septembre 2009, le Crazy Horse, le plus avant-gardiste des cabarets parisiens, inaugurera officiellement son nouveau spectacle Désirs.

Sur le thème jamais abouti du féminin, Désirs est une succession de nouveaux tableaux étincelants, étonnants, impertinents et glamour.

« Chuchotements », « Upside Down », « Infrarouge » …

Les nouvelles créations allient modernité et esthétisme absolu : lumières « made in Crazy », effets spéciaux surprenants, costumes précieux et élégants, rythmes de musiques nouvelles…

Désirs nous enveloppe tel un songe inoubliable !

Féminité, créativité et audace…

Zula Zazou, Jade Or, Psykko Tico ou Nooka Karamel : les danseuses du Crazy Horse Paris aux noms chimériques, l’élite de la séduction aux corps parfaits et cambrés, entretiennent le mystère de leur incroyable beauté, de leur ineffable grâce.

Sur scène, les filles du Crazy, sensuelles, espiègles et évocatrices de la légende, composent les étoiles de ce ciel mythique de la nuit parisienne !

Désirs, fruit de la collaboration de plusieurs créateurs d’exception

La mise en scène, ainsi que les interludes, sont signés Philippe Decouflé, pour lequel le Crazy Horse réunit en un seul lieu tout ce qui construit sa passion : les femmes, les corps, la danse, la scène, le spectacle, aboutissement d’un investissement absolu.

La direction artistique est confiée à Ali Mahdavi. Parce que le Crazy est depuis toujours dans sa matrice créative, il affirme ici les codes stricts de la maison – perruque au carré, rouge à lèvres sang, talons vertigineux – et assemble avec intelligence et finesse la réflexion à l’expression créatrice.

Musique de Philippe Katerine pour le final

Les musiques sont majoritairement composées par Fred Pallem, artiste-musicien-compositeur passionné, qui jongle avec les rythmes et les genres inspirés de musiques d’hier. La mélodie du final « Désir » est, quant à elle, composée par Philippe Katerine et interprétée par les danseuses du Crazy.

Ont collaboré pour le stylisme : pour les souliers, Christian Louboutin, l’incomparable créateur et chausseur des stars, et pour les costumes Poupie Cadolle et Fifi Chachnil, artistes inspirées dont le but est de rendre à chaque femme le sentiment de sa beauté et de sa sensualité.