Venus Océane

Nationalité : Française
Cheveux : châtains
Yeux : marrons
Signe astrologique : Taureau

 

Quelle est votre motivation pour bien commencer la journée ?

Le soleil et une petite promenade en musique avec mon chien…

Quel est votre meilleur secret beauté/forme ?

Une bonne hygiène de vie et de nombreux éclats de rire !

D’où vient votre nom de scène ?

Mon nom de scène est en rapport avec la Déesse de l’Amour, de la Beauté, de la Séduction et de la Mer.

Qu’est ce qui est « Crazy » pour vous et qu’est ce qui ne l’est pas  ?

Ce qui est « Crazy », c’est une belle cambrure qui laisse apparaître de belles fesses rondes. Ce qui ne l’est pas, une négligence de soi en tout point !

Comment devient-on danseuse au Crazy Horse ?

La rigueur, l’exigence de soi, le travail accompagné de certaines prédispositions physiques. On devient danseuse au Crazy Horse lorsque l’on arrive à interpréter sur scène les différentes facettes de la femme.

Audrey Hepburn est la femme qui m'inspire le plus

 

Quels sont vos rituels avant de monter sur scène ? Votre préparation Crazy ?

Souligner le contour de mes lèvres au crayon rouge.

Quel est votre meilleur souvenir au Crazy Horse ?

Les moments les plus intenses et forts en émotion ont été chaque annonce de nouveau solo que j’allais apprendre.

Quel est votre numéro préféré du spectacle ?

Mon tableau préféré est « Rougir de Désir ».

Quelle est la femme qui vous inspire le plus ?

Audrey Hepburn.

3 mots pour définir une femme Crazy ?

Une femme élégante, sensuelle et mystérieuse.

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

ENVIE DE NOUS REJOINDRE ?

PROPOSER UN NUMÉRO PASSER LE CASTING