Nahia Vigorosa

Nationalité : Espagnole
Cheveux : châtains
Yeux : verts
Signe astrologique : Balance

 

D’où vient votre nom de scène ?

Nahia signifie « la femme désirée » en langue basque. Je suis originaire de San Sébastien, au Nord de l’Espagne !

Quel est votre meilleur souvenir au Crazy Horse ?

Lorsque je reçois des fleurs, du champagne et du chocolat de la part de mes invités.

Quelle est votre motivation pour bien commencer la journée ?

Boire un jus plein d’énergie avec de la carotte, de la pomme, du céleri et du gingembre.

Quelle est la femme qui vous inspire le plus ?

Ma grand-mère.

Quel est votre meilleur secret beauté/forme ?

Faire l’amour tendrement.

Fidélité à Monsieur Bernardin

 

Qu’est ce qui est Crazy et qu’est ce qui ne l’est pas pour vous ?

Crazy, c’est la fidélité à Monsieur Bernardin.

Quel est votre numéro préféré ?

C’est « Chain Gang », un numéro sauvage et sensuel.

Comment devient-on danseuse au Crazy Horse ?

On ne le devient pas, on né avec. On danse nue pas seulement pour montrer notre corps mais aussi pour dévoiler nos émotions.

Quels sont vos rituels avant de monter sur scène ? Votre préparation Crazy ?

Mes rituels sont de mettre de l’huile de massage à l’arnica pour le corps et de la crème à la rose sur le visage.

3 mots pour définir une femme Crazy ?

Une femme sensuelle, élégante et charmante.

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

ENVIE DE NOUS REJOINDRE ?

PROPOSER UN NUMÉRO PASSER LE CASTING