Dekka Dance

Française d’origine vietnamienne, châtain, yeux marrons, Verseau.

 

D’où vient votre nom de scène ?

Pendant de nombreuses années, je me suis préparée pour une carrière de danseuse classique. Un heureux hasard m’a mené au Crazy Horse. La petite ballerine abandonne le tutu pour uniquement des lumières en guise de costume, c’est la décadence !

Quel est votre meilleur souvenir au Crazy Horse ?

Parmi mes nombreux souvenirs, c’est sûrement celui quand j’ai dansé le solo « Rougir de Désir » pour la toute première fois.

Quelle est votre motivation pour bien commencer la journée ?

Un bon jus de fruits frais !

Quelle est la femme qui vous inspire le plus ?

Pour son élégance et son engagement humanitaire, Audrey Hepburn.

Quel est votre meilleur secret beauté/forme ?

Un équilibre entre aliments sains… et grandes gourmandises !

"Rougir de Désir", mon numéro préféré

 

Qu’est ce qui est Crazy et qu’est ce qui ne l’est pas pour vous ?

On ne voit jamais la Crazy Girl sans son maquillage, ni accessoires, ce qui fait partie de sa spécificité et la rend légendaire. Mais il faut savoir que naturellement, elle est tout aussi remarquable !

Quel est votre numéro préféré ?

« Rougir de Désir ».

Comment devient-on danseuse au Crazy Horse ?

On le devient avec une formation chorégraphique et mentale à l’aide de notre Show Manager et des danseuses ainées.

Quels sont vos rituels avant de monter sur scène ? Votre préparation Crazy ?

C’est comme une sorte de recueillement, j’ai besoin d’être au calme avant de monter sur scène.

3 mots pour définir une femme Crazy ?

Une femme assurée, artiste et irrésistible.

LE SAVIEZ VOUS ?

  • La voix féminine sur la bande son du numéro « Spoutnik » appartient à la danseuse Fiamma Rosa.

  • Hilton McConnico a crée la première affiche du spectacle « Désirs » en 2009.

  • Poupie Cadolle a crée les corsets de « Red Shoes ».

  • Fifi Chachnil signe la tenue de la PDGère dans « Crisis ! What Crisis ? »

  • Christian Louboutin a dessiné les souliers d’une majorité de tableaux dont « Teasing », « Rougir de Désir » et « Upside Down ».

  • Deux danseuses du Crazy Horse ont été les modèles pour David Lynch pour son projet « Fetish », en collaboration avec Christian Louboutin.

  • Chaque danseuse est baptisée d’un nom de scène lors de son entrée au Crazy Horse.

  • Inauguré le 21 septembre 2009, le show « Désirs » est signé Philippe Decouflé et Ali Mahdavi.

  • Le nom du cabaret parisien est en hommage au chef Sioux Crazy Horse.

  • La 1ère Guest Star dans l’histoire du Crazy Horse est Dita Von Teese en octobre 2006.

  • Chaque année, les danseuses du Crazy Horse utilisent 250 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 tubes de rouge « Crazy ».

ENVIE DE NOUS REJOINDRE ?

PROPOSER UN NUMÉRO PASSER LE CASTING